Sélectionner une page

Bonjour à tous,

Je voudrais en premier lieu féliciter le Winches club de Douarnenez pour son accueil  et la gentillesse des bénévoles aussi bien pour les contrôles de sécurité que pour la restauration (délicieux tajine). Ainsi que le comité de course, avec comme chef d’orchestre François et ses « musiciens » lors de la MAP et du Mini Fastnet.

Le Mini Fastnet se court en double et mon équipier est Henry Duval (qui va faire la mini en 2019 sur un proto). Il n’a  pas d’expérience de la course au large, et c’est avec son envie d’apprendre que nous prenons le départ de la course par un beau soleil et une brise ma foi forte agréable.

A 15h le dimanche 18 juin. L’appel du large en somme…

Quatre jours de navigation plus tard et grâce au vent, nous sommes de retour à Douarnenez.
J’ai tout dit ou presque.

Ce qui est important :

  • C’est la beauté de la baie de Douarnenez : au sud la pointe du Raz et au nord la presqu’ile de Crozon.
  • C’est le passage de la pointe St Mathieu avec une belle brise, du soleil et une flotte encore groupée.
  • C’est la traversée de la manche où il ne se passe pas grand-chose.
  • C’est l’arrivée sur la pointe de la Cornouailles le matin dans une brume de chaleur car sur l’eau la canicule ne nous fait pas souffrir. Après une loterie de calme qui ne nous est pas favorable, nous mettons le cap sur le rocher du Fastnet.
  • C’est cette 2éme nuit qui est « énorme » (sur le ton de Lucchini). Sous spi, 20 noeuds de vent, entre 12 er 15noeuds de vitesse. Henri, au rappel entre moi et la « bastacle », est fasciné par le sillage qu’il dit de bateau à moteur… Pour moi qui n’ai jamais poussé le bateau comme ça, c’est … « énorme » .
  • C’est l’arrivée sur l’Irlande, avec les falaises et les vertes prairies…. Le soleil ne nous a pas quittés. Un gros vrac à l’empannage pour nous rappeler que le vent est monté à 30 noeuds. Passage du rocher du Fastnet qui nous dévente. Pour Henri et moi c’est la 1ére fois.
  • C’est le retour à l’écurie, au près, par 25 – 30noeuds de vent. L’allure me plaît car il ne peut pas arriver grand-chose : pas de risque de sortie de route donc moins de risque de casse…, pas de changement de voile, et c’est un plaisir dans le vent moyen.
  • C’est le brouillard où nous nous déplaçons au centre d’un rond qui se déplace avec nous.
  • C’est l’arrivée sous spi dans la baie de Douarnenez avec la même météo qu’au départ.
  • C’est aussi les bons plats lyophilisés, soupes, gâteaux énergétiques, yaourts, thé, céréales, chocolat … et eau comme boisson c’est ce qui désaltère le mieux…

Nous sommes fatigués. Henri est content de cette navigation qui va l’aider à appréhender le solitaire au large. Pour ma part, je progresse pour ce qui est de l’utilisation des voiles.

J’oubliais… nous coupons la ligne en 13éme position chez les protos. Nous étions 27 au départ.

Prochaine course : la Transgascogne dont le départ sera donné le 30 juillet des Sables d’Olonne, que vous serez nombreux à suivre grâce au lien sur le site « les-amis.fun ».

Vous pouvez aussi aller sur le site de la classe : Classe Mini 6.50

Amitiés

Fredo Guerin

Classe Mini 6.50 Mini Transat

Le fil Facebook de Frédo

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#10) This endpoint requires the 'manage_pages' permission or the 'Page Public Content Access' feature. Refer to https://developers.facebook.com/docs/apps/review/login-permissions#manage-pages and https://developers.facebook.com/docs/apps/review/feature#reference-PAGES_ACCESS for details.
Type: OAuthException
Code: 10
Please refer to our Error Message Reference.
Share This